Aller a son propre rythme

J’ai un rêve : que chacun.e s’autorise à vivre à son rythme, en prenant compte ses besoins et ses saisons internes. Qu’on puisse choisir une vie rapide ou lente, ou alterner entre les deux. Que ce soit ok d’avoir des périodes où on voit plein de monde et puis d’autres où l’on devient un.e ermite sans qu’on nous demande « qu’est-ce qu’il t’est arrivé d’un coup ? ». 

Mais c’est dur dans la société actuelle.

Du coup, j’ai un autre rêve : que la société se mette à marcher au rythme des saisons.

Imagine : une société au ralenti pendant l’hiver, donnant plein d’espace au repos, à l’intégration, aux bilans et aux intentions ! Au lieu de forcer une productivité contre-productive.

Mieux encore ! Je rêve d’une société qui prenne en compte la possibilité que nous ne sommes pas des automates et que nous avons des saisons internes ; des rythmes propres à chacun.e.

Imagine une entreprise qui donne des congés payés pour prendre soin de sa santé mentale, ou qui met en place des agendas flexibles tenant compte de la cyclicité (en opposition à la linéarité) de la productivité.

En gros, je crois que je rêve d’un monde plus rond —non, je ne parle pas de la terre qui est bien ronde, elle, mais d’une remise en cause de notre narratif de la ligne : cette ligne du progrès qui va constamment vers le haut sans s’arrêter, et qui devrait toujours grandir, grandir, grandir …

Une respiration après l’autre, une seconde après l’autre, nous cessons d’être qui nous étions pour être un nouveau nous. Peut-être pas un nouveau radical, mais il y a des modifications microscopiques qui se passent dans notre corps et dans notre énergie en permanence–sans même qu’on s’en rende compte. En Occident, avec le capitalisme, nous nous sommes raconté une histoire de croissance linéaire et constante, alors que la réalité naturelle est toute autre : elle est faite de cycles, d’expansion et de contraction. Un système en constante expansion casse au bout d’un moment. Chaque début est une fin qui demande un deuil ; tout comme chaque fin est un début qui porte en lui des graines de rêves, d’infinies possibilités. 

Un monde plus rond quoi : qui honore les fins et les creux tout autant que les débuts ! Un monde plus rond où une contraction n’est pas négative, juste normale. Un monde plus rond où on nous apprend à gérer ça depuis notre plus jeune âge. Parce que, je ne sais pas vous, mais j’ai l’impression de devoir constamment me battre contre cette pression d’expansion—qui vient de l’extérieur, certes, mais qui s’est bien enracinée à l’intérieur de moi. Et franchement, c’est pas simple à déloger ! 

Je vous partage trois de mes alliés de déconstruction préférés : 

_En tant qu’être humain avec un corps, la danse libre peut faire des merveilles.

Vous pouvez essayer depuis le confort de chez vous en plus. Mettez une chanson qui vous inspire (de préférence qui a un rythme plutôt fluide ; évitez les beats trop marqués). Mettez-vous débout ou restez assis.e (ou ce que votre corps vous permet de faire <3), amenez votre attention vers les appuis au sol / chaise ainsi et la colonne vertébrale, puis prenez quelques respirations profondes pour revenir dans votre corps (c’est-à-dire ressentir ce qui est présent : de la fatigue, de l’énergie, de la nervosité, des tensions, du plaisir …). Laissez alors la musique rencontrer votre corps—ressentez les sensations et les envies qu’elle réveille !—et laissez le corps commencer à bouger. Si jamais cet exercice est complètement nouveau pour vous et que ça vous paraît étrange de « laisser le corps bouger tout seul », invitez des mouvements circulaires dans votre corps. Commencez par la tête, puis les épaules, les bras, le torse, le bassin, les poignets, puis tout le corps ! La clé : demandez-vous ce que rendrait chaque mouvement plus agréable ou plus juste. Est-ce que c’est faire des mouvements amples ou bien tout petits ? Des cercles plus rapides ou plus lents ? Dans quel sens ? Autorisez-vous à suivre VOTRE rythme. Et voyez si votre expérience peut inspirer d’autres endroits de votre vie 😊

PS : Si vous êtes en manque d’inspiration musicale, je vous conseille les chansons The Waves We Give de The Beautiful Chorus,  Go Your Own Way par Lissie (cover), ou Open de Rhye ! 

PS bis : Si vous voulez essayer avec d’autres êtres humains, je vous invite à danser le Qoya soit à Annecy les 1ers lundis du mois à La Maison Gaïa (Meythet), en ligne gratuitement, ou partout en France.

_En tant qu’être humain tout court, faire une sieste améliorée–j’ai nommé : le Yoga Nidra !

Mon moyen préféré de combattre le capitalisme ? En faisant des siestes ! Et dans des périodes où je me sens particulièrement agitée, le Yoga Nidra fait des merveilles en termes de repos, de rééquilibrage du système nerveux, et de calme intérieur. Egalement connu comme le Yoga du repos, le Nidra est une méditation guidée qui mène le.la pratiquant.e dans un sommeil profond … tout en restant conscient.e ! Un moyen d’avoir tous les bénéfices d’un bon cycle de sommeil, tout en cultivant plus de conscience et d’observation de soi–dans la douceur, la bienveillance, et … le comfort d’une sieste !

Si jamais vous voulez essayer ça, je donne des cours de Yin Yoga & Yoga Nidra tous les mardis à 18h à Annecy (L’Atelier du Corps) et des consultations individuelles autour de la thématique du repos (Soins Repos).

_En tant que personne ayant un sexe biologique féminin et n’étant pas ménopausée : me connecter à mes menstruations.

Chaque phase de l’ovulation d’une femme correspond à une énergie bien particulière expliquée par les hormones (et leur quantité !). J’essaie d’organiser mon agenda en fonction de mes phases—par exemple laisser tout plein de place et de temps off au moment des règles. Par exemple la phase pré-ovulatoire correspondrait au printemps et une période plutôt sociale et mentale, synonyme d’expansion ; l’ovulation à l’été, où l’apothéose du rayonnement ; pour ensuite commencer la contraction en phase post-ovulatoire, phase créative et du début de repli sur soi ; pour finir en hiver avec les menstruations ! Il y a plein de vidéos youtube super intéressantes sur le sujet, et qui vont d’une lecture très scientifique à spirituelle & énergétique donc vous pouvez choisir ce qui vous convient 😊

En espérant vous avoir inspiré.e !