Chakra racine, yoga et retour à soi.

Parler d’ancrage quand on parle de Yoga ou d’introspection est si je puis dire : la base. La base solide de toute pratique mais plus encore, la base quand on parle de la vie. Comment puis-je être vivante sans être présente dans l’ici et le maintenant ?

“Pour s’élever il faut d’abord descendre en soi. “ disait Voltaire. N’est-ce pas le début de l’ancrage ? Un retour à soi ? L’ancrage, qu’il soit matériel, ou émotionnel, est le pilier du vivant. Si je ne suis reliée à rien, comment l’énergie peut-elle circuler correctement ? 

Et comment je sais si j’ai besoin de m’ancrer ? Ou est ce que ce n’est que du bullshit de meuf un peu trop chéper qui débite des conneries de lune et de chakra ? Est-ce que ça concerne tout le monde l’ancrage ?

Facile à savoir : 

  • Je m’éparpille dans mon organisation, j’imagine des choses, mais il n’y a rien de concret. Je dis oui à tout et je n’ai le temps de rien. (A part si j’arrête de dormir. Ce qui me semble un peu compliqué dans la pratique). 
  • Je ne finis absolument rien 
  • J’ai besoin de combler tous les espaces vides
  • J’ai la tête sur la plage d’Hossegor mais le corps assis sur une chaise sur un coin de la table de la cuisine en train d’écrire un texte sur l’ancrage (non je ne parle pas du tout de moi, c’est juste pour l’exemple.) et mon coeur, quant à lui, est entre les deux. Géographiquement au milieu de la France, dans un bled perdu quelque part en Corrèze peut-être. 
  • Je ne sais plus où je suis, un peu dans un passé que je rumine, mais à la fois dans un futur bien trop incertain. L’instant présent m’échappe. 
  • J’ai vécu quelque chose de fort, voire de traumatisant, et de survole ma vie, et le temps. Je subis complètement les événements du présent, je ne ressens pas pleinement ce qui vient à moi. 

Si vous validez au moins deux exemples de cette liste non exhaustive du non ancrage #planagetotal vous avez clairement besoin d’ANCRAGE. 

Comment je fais ? Du soin à soi. 

  • Je titille Muladhara (Chakra Racine), grâce à une belle séance de Yoga composée de quelques asanas (postures), mais aussi de pranayama (expériences de souffle). Que vous pouvez facilement venir découvrir avec moi lors d’une prochaine séance. (ceci n’est pas un placement de produit). 
  • Je respire, je sollicite mes sens. Notamment l’olfactif et le tactile. Je peux diffuser des huiles essentielles, (santal, patchouli, cèdre de l’atlas…) mais aussi me masser avec ou me faire masser. 
  • Je m’ancre puissamment. 

Si l’ancrage peut faire penser à l’ancre des bateaux, rattachée au sol, le bateau quant à lui flotte dans l’eau. Pour moi cela peut-être un bain ? Un temps pour soi. Faire se rencontrer les différents éléments. #jesuisunbateau 

Et je me planifie dans les jours à venir ce moment pour m’ancrer pour la semaine à venir en utilisant un ou plusieurs de ces soins pour moi. 

N’oubliez pas, s’ancrer c’est s’élever. Bisous. 

Laisser un commentaire