De la (dé)connexion de soi à l’amour envers soi et son corps

Cette fois-ci, j’aimerais te parler de l’amour que l’on se porte, comment on se considère… au travers de mon propre vécu, et non avec tel ou tel outil de coaching.
La coache et entrepreneuse que je suis a aussi ses coups de mou, comme tout le monde 🙂

Ce début de printemps a été pour moi dense en travail, remise en question, retour sur moi-même… Dans cette course effrénée du quotidien, je me suis sentie en apnée, passant d’un truc à l’autre sans trop prendre le temps de me poser, de m’écouter (dans mon corps j’entends car mon mental je l’entends bien haha ;)).
Et c’est dans ces moments-là que j’oublie la notion de mon corps, de mes sensations, de mes ressentis, que je les chasse, les refoule…
Je passe d’un état de joie et d’excitation intense à un état de déprime totale, en mode cyclothymique…
Et si en plus dans cette période je rajoute un truc que je n’ai jamais fait et qui me fait sortir de ma zone de confort (animer une formation et gérer une prise de parole devant un groupe de 12 personnes par exemple)…
C’est le drame : la fatigue, le stress, les problèmes de sommeil s’installent… Je me sens nulle, je culpabilise d’être comme ça, et je continue à vouloir avancer malgré tout, car faut pas déconner ça va bien finir par passer.

Et bah non. Mon corps me crie de plus en plus fort que ça ne va plus, mon stress devient du mauvais stress car il s’installe dans la durée, je procrastine sur les choses importantes, je papillonne pour justifier le fait que je travaille, je suis irascible, je commence à avoir des douleurs… et du coup je stresse en me demandant ce que j’ai comme maladie incurable…. (oui j’ai une tendance à l’hypocondrie ;-)) Bref, mon corps me dit STOP !
Et moi je me dis en t’écrivant ces lignes que c’est fou quand même ce qu’on est capable de s’infliger à soi !!

Tiens, cela me fait penser à un auteur de BD que j’aime beaucoup : Théo Grosjean et sa BD « L’homme le plus flippé du monde ». Je me retrouve complètement dans certaines situations qu’il décrit. Si vous ne le connaissez pas et que vous avez tendance à être un peu névrosé, comme lui, foncez !
Il a un compte insta aussi : https://www.instagram.com/theo.grosjean/

L'homme le plus flippé du monde de Théo Grosjean
L’homme le plus flippé du monde de Théo Grosjean

C’est le moment de te mettre la def de la somatisation :
C’est un phénomène inconscient par lequel on exprime son angoisse dans et par son corps. La souffrance psychologique « déménage » dans notre corps qui devient alors source de douleur.
Ça te parle ?

Mes clients qui viennent me voir après ou pendant un burn out connaissent bien cet état de mal-être psychologique qui se transforme subitement (puis dans la durée) dans un état général de souffrance psy et physique. Et ils ne le voient souvent pas venir arriver, ou alors se disent après coup : « mon corps me faisait des alertes et je ne l’ai pas écouté ». Et c’est reparti avec la culpabilisation and co.

Bon, je pense que j’ai bien planté le décor alors je vais te (re)connecter à cet amour envers soi : s’accepter et s’aimer tel.le que l’on est, porter sur soi un regard positif.
Bouddha disait : « Vous, comme toute chose dans cet univers, méritez aussi l’amour et l’affection ».
Est-ce que je ferais subir à ma meilleur pote ce que je me fais subir à moi ? Heu… non la pauvre.

Ma solution à moi a été de m’entourer, de parler, de laisser s’exprimer mes émotions, mon corps et d’écouter ce qu’il avait à me dire.
Et mon corps me disait de ralentir, de me poser, de prendre soin de lui et de ne pas écouter uniquement mon mental.
Mon corps me disait d’aller en vélo au lac (c’est cool Annecy quand même:-) me recentrer, m’aérer, de courir, d’accepter les « jours sans », de m’octroyer des bulles de bien-être comme un massage, des rdv kiné et ostéo que je devais planifier depuis des mois, voir des personnes qui comptent pour moi et passer du temps avec eux…
Mon corps était curieux de découvrir le Yoga Nidra (le yoga du repos) avec Layla, la nouvelle lunatique 🙂 J’écris d’ailleurs ces lignes juste après !
Bref, mon corps m’a dit : « Ecoute-moi ! Fais-toi plaisir !!!! Tu en as le droit. »

Je vous quitte avec ces phrases boostantes que je me suis notée pour moi-même :
« Fais-toi confiance »
« Tu as le droit de ressentir cette peur. »
« Prends le temps de prendre soin de ton corps, car tu n’en as qu’un. »
« Ressens et vis pleinement ton corps »

J’espère que cela aura résonné en vous.
A bientôt !

Anne-Laurie

————————————————————————

Coache créative
✨ Reconversion / transition pro avec sérénité, aligné avec tes valeurs
✨ Développe ta créativité
Site internet : https://annelaurie-coaching.com/
Instagram : https://www.instagram.com/annelaurie_coaching/
Facebook : https://www.facebook.com/annelauriecoaching/
Linkedin : https://www.linkedin.com/in/anne-laurie-adine-coaching/