Les Origines d’Halloween

Depuis le mois d’août sur les réseau sociaux, sur certains comptes ésotériques, dans les boutiques de déco, la folie d’Halloween frappe, je parle bien d’Halloween car je trouve cet engouement est assez exagéré et malheureusement très (trop) cliché ! Sans parler de cette dégoulinance de citrouille !!!!

Comme j’aime à dire : chaque célébration de la roue de l’année en son temps !

J’ai donc eu envie de vous faire découvrir ou redécouvrir l’histoire de l’origine de cette fête.

Halloween trouve ses origines chez les celtes (en particulier dans les îles britanniques) il y a environ 2500 ans sous le nom de « Fête de Samhain ». Halloween, signifie la veille de tous les Saints (All Hallows Eve) ou aussi la veillée de la Toussaint.

Samhain était célébrée afin d’accueillir la nouvelle année (qui ne se terminait pas le 31 décembre mais fin octobre), parce que oui, chez les Celtes le calendrier étant lunaire, les dates des fêtes ne sont donc pas fixes ! La fête de Samhain se déroule lors de la nuit de la pleine lune la plus proche. Cette fête dure en réalité 7 jours : 3 jours avant et 3 jours après la pleine lune (c’est par commodité que la date d’Halloween fut fixée au 31 octobre).

Samhain est destiné à créer une passerelle entre le monde des vivants et celui des morts où chacun est invité à passer de l’autre côté : les défunts perdent leur don d’invisibilité, et pour chasser les mauvais esprits, les Celtes revêtaient des déguisements terrifiants (une tradition qui est restée).

Lors de l’immigration des irlandais aux Etats Unis entre 1846 – 48 (suite à la maladie de la pomme de terre) les contes et légendes celtes les accompagnèrent, c’est ainsi qu’Halloween arriva sur le nouveau continent. Petit à petit cette tradition pris de l’ampleur et au début du XXe siècle qu’elle devient vraiment très populaire.

Halloween en France

Halloween arrive en France à la fin des années 90 (1997 il me semble) importé par des entreprises américaines comme Coca Cola, Mc Donald, Disney, malgré un engouement les premières années, au milieu des années 2000 ça s’estompe pour revenir depuis quelques années.

En France, Halloween reste une fête quand même très commerciale.

Mais, oui il y a un mais … En Bretagne, dans le Finistère du XVe siécle jusqu’à dans les années 1950 à l’approche de la Toussaint on creusait des betteraves ou des navet pour en faire une lanterne de « tête humaine » que l’on posait au bord des fenêtre, sur un talus … pour effrayer les passants. On faisait de même en Moselle.

D’où vient la citrouille d’Halloween ?

Je vais vous conter cette légende que j’aime beaucoup, la légende de Jack O’Lantern.

Jack, un ivrogne invétéré, était radin et méchant. Sa cruauté était telle que même le diable avait entendu parlé de lui, descendu sur terre, il rencontra Jack titubant dans la campagne iralandaise. Le dible lui dit :

-« Jack, tu as été cruel tout au long de ta vie. Suis-moi, que je te condamne aux Enfers pour l’éternité. »

Malgré l’alcool, Jack ne se démonte pas, et accepte : « D’accord, je te suis… Mais avant de m’emmener, offre moi un dernier verre au Pub »

Le diable accepte, Jack commande une bière mais n’a pas de pièce pour payer, le diable se transforme en pièce de six pence pour lui offrir sa bière. Jack au lieu de payer met sa pièce dans sa poche où il se trouve une petite croix en argent, le contact avec la croix empêche le diable de se libérer. Jack lui propose donc de le libérer à condition qu’il le laisse tranquille pendant 10 ans, le diable accepte et retourne furieux aux enfers.

Dix ans passe et le diable compte bien emmené Jack avec lui, Jack accepte mais demande au diable de lui cueillir une pomme, le diable accepte et Jack entoure le pommier de crucifix, Jack accepte de libérer le diable à condition qu’il le laisse tranquille à jamais, le diable furieux accède à la demande et s’en retourne aux enfers.

A la mort de Jack, Saint Pierre lui refuse l’entrée du paradis lui est refusée, de même que l’entrée aux enfers suite à la promesse du diable.

Jack décide donc de retourner sur ses pas. Mais le chemin est sombre et effrayant, et Jack a besoin de lumière pour progresser… Il demande alors au Diable un peu d’aide : le Diable accepte, et lui offre des braises issues de l’Enfer, qu’il met dans un navet pour faire office de torche. Depuis ce jour, Jack erre comme une âme en peine entre le monde des morts et le monde des vivants, ne sachant où aller…

La tradition irlandaise est de creuser un navet le soir d’Halloween en souvenir des âmes perdues (comme cette de Jack), Le navet a été remplacé par la citrouille qui pousse en octobre et qui est bien plus pratique à sculpter (cette année de tente de sculpter un navet !).

Oups … le mythe de la citrouille est peut-être pas celui espéré, d’autant plus que suite à l’histoire de Jack on se rend compte que le navet qui devient citrouille vient d’une légende chrétienne … Mais il n’en reste pas moins que la citrouille est un peu un emblème de l’automne et est un légume excellent !

Je vous souhaite un très bel automne et une très belle entrée dans la saison sombre.

2 réflexions sur “Les Origines d’Halloween”

  1. super intéressant! je pensais vraiment que la citrouille avait été apporté pour halloween par les américains.
    J’ai lu aussi l histoire d’une légende qui raconte qu’une sorcière avait jeté un sort sur tout un village pour se venger d’avoir été chassé ( il me semble que c’est pour cette raison … ).
    Tous les samhain , a partir de la tombée de la nuit ,les démons et mauvais esprits viendront enlever tous les enfant du villages.
    Par peur ,et pour les protéger, les parents on grimé leurs progénitures afin qu’ ils soient confondus avec ceux ci , évitant ainsi leur disparition…

Laisser un commentaire