Zone de confort : comment oser en sortir en 8 points

L’été, c’est le bon moment pour faire le point sur ta vie professionnelle et / ou personnelle.
En ralentissant le rythme, en changeant d’air, tu prends plus de hauteur sur ta situation, sur ce que tu as fait, pas pu faire, pas eu le courage de faire…
Aujourd’hui, j’avais envie de te parler de la fameuse zone de confort. C’est aussi une question de synchronicités, de confiance et de ressenti tout ça.

Mais c’est quoi au juste la zone de confort ?

Petite définition : la zone de confort est un ensemble d’habitudes que nous entretenons. Ce sont des comportements que nous répétons et qui nous rassurent. Mais ce sont également des pensées et des schémas cognitifs (croyances limitantes qui viennent de l’expérience, de l’éducation…) que nous entretenons sans les changer ni les remettre en cause.
Une petite citation pour compléter tout ça : « Si vous faites ce que vous avez toujours fait, vous aurez à chaque fois ce que vous avez toujours eu » Alan Scott.
La zone de confort est donc un état psychologique dans lequel tu te sens à l’aise.
Dans cette zone, tu peux garder le contrôle sans trop de stress, angoisse ou anxiété. Tu es rapide et performant, sans effort.

Comment savoir si c’est le bon moment de sortir de ta zone de confort ?

  • C’est une question de synchronicité : quand tu constates dans ta vie une coïncidence qui a du sens, provoque une forte émotion, amène une transformation et se produit au bon moment.
    On peut parler de signes du destin, souvent non palpables, qui t’indiquent ce qui va arriver ou ce qu’il faut faire.
  • Mais c’est aussi une question de confiance en toi : tu espères fortement que c’est le meilleur pour toi, tu as la foi et tu y crois ! Tu as alors un sentiment de sécurité, d’assurance dans ce que tu veux entreprendre.
  • Et enfin une question de ressenti : une impression liée à la manière dont tu perçois quelque chose, une situation, tu sens au fond de toi que c’est le bon moment et que c’est la bonne décision.

Pourquoi sortir de ta zone de confort ?

Un cercle vertueux ou vicieux?

Schéma Zone de confort

Cela te permet d’entrer dans le cercle vertueux de vivre pleinement ta vie, te sentir vivant.e, épanoui.e, d’avancer vers tes objectifs, te réaliser, d’affronter des challenges, dépasser tes peurs, connaître l’échec car la vie c’est ça aussi, d’apprendre, (re)commencer, découvrir… et ainsi avoir plus confiance en toi, et d’être heureux.se et fier.e d’avoir tenté de nouvelles expériences, même minimes.
Une citation illustre bien ce cercle vertueux : « Toute croissance commence à la fin de votre zone de confort » Anthony Robbins.
Attention cependant à ne pas tomber dans le cercle vicieux de vouloir toujours en faire plus sans jamais te (re)poser ni voir le travail accompli, car c’est bien aussi de rester un peu dans sa zone de confort avant de repartir et l’élargir à nouveau.

Et d’ailleurs, faut-il sortir de ta zone de confort ou l’agrandir ?

Cela dépend de ta perception de « sortie » de zone de confort 🙂 En gros, c’est trouver un équilibre entre :
RISQUES et BONHEUR
DOUTES et RÊVES
PANIQUE et EXCITATION
PEURS et ACCOMPLISSEMENT
ANGOISSES – STRESS et ÉVOLUTION

12 idées pour sortir de ta zone de confort professionnelle

  • Accepter de te questionner sur tes choix professionnels
  • Déterminer ton objectif professionnel
  • Changer ta routine quotidienne
  • Accepter de te lancer des petits défis
  • Ne pas rester sur tes acquis professionnels
  • En parler avec ton n+1
  • Écouter attentivement tes collègues
  • Accepter de nouvelles missions professionnelles
  • Te questionner si tu veux quitter ou pas ton poste, ta boîte
  • Identifier tes peurs, tes croyances
  • Réfléchir sur ton rapport à la performance : peur du changement, de l’échec ou même du succès, peur de l’avenir.
  • Te questionner sur ton rapport à l’argent : de combien as-tu besoin pour vivre et te sentir bien ?

8 idées pour sortir de ta zone de confort personnel

  • Prendre conscience de tes peurs et croyances
  • Essayer et pratiquer une nouvelle activité physique ou créative qui te tente depuis longtemps, sans avoir de préjugés (de ne pas savoir faire, de ne pas avoir de temps…)
  • Bien vivre l’échec, le voir comme un apprentissage
  • Viser des objectifs SMART (spécifique – mesurable – atteignable – réaliste – temporel)
  • Bien s’entourer : avoir des personnes positives et boostantes autour de toi
  • Arrêter de te chercher des excuses pour ne pas faire, dire, ressentir…
  • Pratiquer la visualisation positive : te projeter dans 1 mois, 6 mois, 1 an…. en ayant avancé ou réalisé ton projet, atteint ton objectif
  • Apprendre à lâcher-prise

Tu peux aller plus loin en te donnant des défis !

24 idées de défis personnels et professionnels

  • Faire une liste de tes rêves (une bucketlist de 60 idées par exemple), en choisir un, programmer des étapes et le réaliser dans un temps défini
  • Partir en vacances dans un lieu inconnu
  • Voyager au moins une fois par an (sans forcément aller loin)
  • Emprunter une route différente pour rentrer chez toi ou aller à un endroit inhabituel
  • Parler à un inconnu dans la rue ou dans les transports
  • Devenir bénévole, en intégrant une association par exemple
  • Proposer ses services lorsqu’on demande un volontaire
  • Investir dans quelque chose qui te tient à coeur
  • Faire du réseautage et participer à des évènements
  • Organiser un évènement
  • Manger dans des lieux différents (un nouveau parc), tester un nouveau restaurant
  • Changer une habitude alimentaire
  • Intégrer une approche zéro déchet lorsque tu achètes, par exemple en amenant tes propres contenants et en achetant du vrac
  • Diminuer le plastique en utilisant une gourde
  • Essayer un nouveau look
  • Se lancer un nouveau challenge seul.e
  • Décider de faire une activité seul.e
  • Tester un nouveau rythme hebdomadaire
  • Utiliser de nouveaux outils ou logiciels pour ton entreprise ou dans ton boulot
  • Te former pour élargir tes compétences, apprendre quelque chose de nouveau
  • Changer de boulot
  • Dire oui quand tu voudrais dire non car tu as la flemme
  • Oser dire non lorsque cela ne te dit pas du tout
  • S’intéresser à l’autre, l’écouter

Tu peux pratiquer l’autocoaching en partant des idées énumérées ci-dessus. Le carnet et l’écriture est un très bon support pour t’aider à y voir plus clair et définir ce que tu veux vraiment.
Si tu sens que tu ne vas pas y arriver seul.e et que les murs de ta zone de confort sont bien costaud, tu peux choisir de te faire accompagner !

Quel accompagnement pour un suivi sur-mesure de ton projet personnel ou professionnel ?

Il existe des tas de possibilités d’être accompagné.e, en fonction de ce que tu souhaites travailler.
Si c’est alimentaire, il y a les nutritionnistes, naturopathes… Si c’est pour être plus écologique, il y a des coachs zéro déchet, des coachs en rangement… Si c’est pour te sentir mieux dans ton corps, il y a les profs de yoga, de reiki, de méditation… les psys si c’est pour te sentir mieux dans ta tête. Si c’est pour évoluer dans la sphère personnelle, il y a des coachs de vie qui ont eux-même des spécialités selon ce que tu veux travailler…
Si tu veux réfléchir sur un projet pro comme la mobilité interne, l’évolution de carrière, la reconversion, sortir de ta routine, changer tes habitudes, bien vivre ta transition de vie professionnelle… les coachs professionnels sont là.
D’ailleurs, je suis là si tu veux parler de ton projet professionnel, tout en respectant ta vie personnelle ! 🙂

Si tu veux connaître les différentes étapes du cycle perpétuel de la zone de confort, j’ai écrit un article et c’est par ici !

A bientôt !
Anne-Laurie

————————————————————————

Coache créative
✨ Reconversion / transition pro avec sérénité, aligné avec tes valeurs
✨ Développe ta créativité
Site internet : https://annelaurie-coaching.com/
Instagram : https://www.instagram.com/annelaurie_coaching/
Facebook : https://www.facebook.com/annelauriecoaching/
Linkedin : https://www.linkedin.com/in/anne-laurie-adine-coaching/